Recherche photos - Recherche avancée


Image 1 de 2

Berger allemand



Description MonSitePhotos pour la photographie Berger allemand

Berger allemand

Le berger allemand, berger d’Alsace, berger alsacien ou canis lupus familiaris est une race de chiens apparue à la fin du xixe siècle, qui tire son nom de son pays d'origine l'Allemagne.

#photography #monsitephotos #berger #dog #chien #animal #canis #lupus #allemagne

Géographie prise de vue : Ponteves, Var, Provence, France

Le berger allemand (aussi appelé berger d’Alsace ou berger alsacien) est une race de chiens (Canis lupus familiaris) tirant son nom de son pays d'origine, l'Allemagne, où elle est apparue à la fin du XIXe siècle. La Fédération cynologique internationale le reconnaît sous le nom de Deutscher Schäferhund, ce qui laisse à penser que durant des milliers d'années, des animaux proches des bergers allemands, et de leur cousins belges ou hollandais ont existé dans cette région d'Europe[1].

En 1878, les éleveurs allemands de chiens à aptitudes bergères réalisent une première tentative de regroupement dans un but d’amélioration de leurs chiens. Ceux-ci sont très variés d’un point de vue phénotypique, notamment selon les régions : par exemple, le type Wurtemberg porte les oreilles droites, alors que celui de Thuringe a les oreilles tombantes. Il existe également des chiens différents en Bavière ou dans la Hesse. Mais leur principal point commun est leur caractère qui fait d’eux de bons gardiens de troupeaux et de biens : intelligence, obéissance, vigilance, incorruptibilité. On retrouve également chez tous robustesse et rusticité puisque jusqu’alors la sélection empirique qui a été réalisée ne visait qu’à obtenir de bons livres généalogiques et tentent d’établir une société, le Phylax, mais le projet n’aboutit pas.

C’est le capitaine de cavalerie Max Emil Frédéric von Stephanitz qui sera le véritable « père » de la race. Après avoir longtemps admiré les aptitudes des chiens de berger, il décide d’en acheter un le . Son nom d'origine est Hektor von Linksrhein qu’il rebaptisera ensuite Horand von Grafath. Celui-ci est gris et jaune, plutñt de type berger de Thuringe (mais à oreilles droites). Von Stephanitz et Arthur Meyer créent ensuite le club de race le à Karlsruhe (« Verein für deutsche Schäferhunde » ou SV), le capitaine sera à sa tête pendant trente-cinq ans.

Le est publié le premier standard de la race, et en 1900, Horand inaugure le livre des origines du SV (« Zuchtbuch »).

Source Wikipedia

Canis familiaris Linnaeus, 1758[2][3]

The domestic dog (Canis lupus familiaris when considered a subspecies of the wolf or Canis familiaris when considered a distinct species)[4] is a member of the genus Canis (canines), which forms part of the wolf-like canids,[5] and is the most widely abundant terrestrial carnivore.[6][7][8][9][10] The dog and the extant gray wolf are sister taxa[11][12][13] as modern wolves are not closely related to the wolves that were first domesticated,[12][13] which implies that the direct ancestor of the dog is extinct.[14] The dog was the first species to be domesticated[13][15] and has been selectively bred over millennia for various behaviors, sensory capabilities, and physical attributes.[16]

Their long association with humans has led dogs to be uniquely attuned to human behavior[17] and they are able to thrive on a starch-rich diet that would be inadequate for other canid species.[18] Dogs vary widely in shape, size and colors.[19] Dogs perform many roles for humans, such as hunting, herding, pulling loads, protection, assisting police and military, companionship and, more recently, aiding disabled people and therapeutic roles. This influence on human society has given them the sobriquet "man's best friend".

In 1999, a study of mitochondrial DNA indicated that the domestic dog may have originated from multiple grey wolf populations, with the dingo and New Guinea singing dog "breeds" having developed at a time when human populations were more isolated from each other.[20] In the third edition of Mammal Species of the World published in 2005, the mammalogist W. Christopher Wozencraft listed under the wolf Canis lupus its wild subspecies, and proposed two additional subspecies: "familiaris Linneaus, 1758 [domestic dog]" and "dingo Meyer, 1793 [domestic dog]". Wozencraft included hallstromi – the New Guinea singing dog – as a taxonomic synonym for the dingo. Wozencraft referred to the mDNA study as one of the guides in forming his decision.[1] The inclusion of familiaris and dingo under a "domestic dog" clade has been noted by other mammalogists.[21] This classification by Wozencraft is debated among zoologists.[22]

Source Wikipedia

Les commentaires pour la photographie Berger allemand

Alle, 16.01.2019 21:03
Avec une belle tête sympatique!
MonSitePhotos, 16.01.2019 22:00
Ils sont très beaux ces chiens, ils sont élégants et très fidèles.

5732 photographies dans 161 catégories.

Les galleries

Animaux(564)
Les animaux sont uniques, ils ne savent pas tricher, ils aiment tout simplement ... respectons les ...
Les photographies hors catégories comme les panoramiques, les feux d'artifices, les compositions ... la photographie c'est aussi de l'art
L'Europe ou Vieux Continent, est un continent ou une partie des supercontinents de l'Eurasie et de l'Afro-Eurasie
La France et ses régions à travers les villes et villages, les forêts et les montagnes, du Nord à la Provence à travers tous les départements
La nature(2545)
La nature nous entoure et elle nous offre toute sa beauté ses petites merveilles parfois rares ... des chênes aux orchidées, du treffle à la rose ... elle ne ment jamais ...
Les églises et les cathédrales, Les abbayes et les chapelles, les ponts et les viaducs ... les grands édifices et leur splendeur
Les orchidées de cultures et orchidées sauvages terrestres en France, fiches PDF pour les espèces identifiées