Recherche photos - Recherche avancée


Image 18 de 34

Mont Blanc



Description MonSitePhotos pour la photographie Mont Blanc

Mont Blanc

Le massif du Mont Blanc vu des hauteurs de Saint Nicolas de Véroce (1180m). Balcon du massif du Mont Blanc, ce village de Haute Savoie près de Mégève, offre les atouts d'un village de montagne en hiver comme en été.


Le mont Blanc (en italien : Monte Bianco), dans le massif du Mont-Blanc, est le point culminant de la chaîne des Alpes. Avec une altitude de 4 809 mètres, il est le plus haut sommet d'Europe occidentale et le sixième sur le plan continental en prenant en compte les montagnes du Caucase, dont l'Elbrouz (5 642 mètres) est le plus haut sommet. Il se situe sur la frontière franco-italienne, entre le département de la Haute-Savoie (en France) et la Vallée d'Aoste (en Italie) ; cette frontière est l'objet d'un litige entre les deux pays.

Le sommet, objet de fascination dans de nombreuses œuvres culturelles, a depuis plusieurs siècles représenté un objectif pour toutes sortes d'aventuriers, depuis sa première ascension en 1786. De nombreux itinéraires fréquentés permettent désormais de le gravir avec une préparation sérieuse. Afin de déterminer son altitude précise et quantifier l'évolution de celle-ci, des géomètres experts font l'ascension périodiquement. La dernière mesure connue (2017) est de 4 808,72 mètres.

La première mention du « mont Blanc » daterait de 1685, avec la première mesure géodésique par le géomètre et astronome genevois Nicolas Fatio et son frère Jean-Christophe, qui donne un calcul de l'altitude de la montagne (2 426 toises, soit 4 728 m)[4],[5]. Toutefois, il utilise l'oronyme « montagne Maudite »[4]. Comme le rappelle l'historienne Thérèse Leguay « pendant longtemps la haute montagne [est] source d'épouvante »[6], d'où cette expression pour désigner ce haut sommet enneigé.

Le sommet n'est jamais clairement nommé dans les différents écrits ou cartes des XVIe et XVIIe siècles[7]. Dans son ouvrage Les glaciers du Mont-Blanc, le glaciologue Robert Vivian établit une chronologie des différentes représentations cartographiques ou citations de la montagne, par exemple dans la Descrittione del Ducato di Savoia novamente posto in luce in Venetia, l'anno MDLXII (1562)[7]. Une mention plus précise est présente dans un ouvrage du conseiller du duc de Savoie, Emmanuel-Philibert de Pingon (Inclytorum Saxoniae, Sabaudiaeque principum arbor gentilitia), en 1581, et présentant les différents éléments des provinces du duché de Savoie[7]. Dans la partie consacrée à la province du Faucigny, la montagne est désignée par « Glaciales Montes »[7].

Source Wikipedia

Mont Blanc (French: [mɔ̃ blɑ̃]; Italian: Monte Bianco [ˈmonte ˈbjaNko]); both meaning "white mountain") is the second-highest mountain in Europe after Mount Elbrus. It is the highest mountain in the Alps, rising 4,808 m (15,774 ft) above sea level. It is the eleventh-most prominent peak in the world.[3] The mountain stands in a range called the Graian Alps, between the regions of Aosta Valley, Italy, and Savoie and Haute-Savoie, France. The location of the summit is on the watershed line between the valleys of Ferret and Veny in Italy and the valleys of Montjoie, and Arve in France, on the border between the two countries.

The Mont Blanc massif is popular for outdoor activities like hiking, climbing, trail running and winter sports like skiing, and snowboarding. The most popular route is the Goûter Route, which typically takes two days.

The three towns and their communes which surround Mont Blanc are Courmayeur in Aosta Valley, Italy; and Saint-Gervais-les-Bains and Chamonix in Haute-Savoie, France. The latter town was the site of the first Winter Olympics. A cable car ascends and crosses the mountain range from Courmayeur to Chamonix, through the Col du Géant. The 11.6 km (7 14-mile) Mont Blanc Tunnel, constructed between 1957 and 1965, runs beneath the mountain and is a major trans-Alpine transport route.

Since 1760 Swiss naturalist Horace-Bénédict de Saussure began to go to Chamonix to observe Mont Blanc.[4] He tried with the Courmayeur mountain guide Jean-Laurent Jordaney, native of Pré-Saint-Didier, who accompanied De Saussure since 1774 on the Miage Glacier and on mont Crammont.

Source Wikipedia
Coordonnées GPS de la prise et angle de vue pour Mont Blanc
Latitude : 45.85179
Longitude : 6.721358

=> Voir la carte Google Map pour la photograpnie Mont Blanc

Les commentaires pour la photographie Mont Blanc

Alle, 04.06.2011 19:25
J'adore, j'en prends quelques une pour mon dossier Phi. Merci!!
MonSitePhotos, 04.06.2011 22:15
No problemos ...
C'est fait pour ça !!!

5944 photographies dans 164 catégories.

Les galleries

Animaux(582)
Les animaux sont uniques, ils ne savent pas tricher, ils aiment tout simplement ... respectons les ...
Les photographies hors catégories comme les panoramiques, les feux d'artifices, les compositions ... la photographie c'est aussi de l'art
L'Europe ou Vieux Continent, est un continent ou une partie des supercontinents de l'Eurasie et de l'Afro-Eurasie
La France et ses régions à travers les villes et villages, les forêts et les montagnes, du Nord à la Provence à travers tous les départements
La nature(2620)
La nature nous entoure et elle nous offre toute sa beauté ses petites merveilles parfois rares ... des chênes aux orchidées, du treffle à la rose ... elle ne ment jamais ...
Les églises et les cathédrales, Les abbayes et les chapelles, les ponts et les viaducs ... les grands édifices et leur splendeur
Les orchidées de cultures et orchidées sauvages terrestres en France, fiches PDF pour les espèces identifiées